Armand Magister

concom

Les lettres de Saint-Concomblé
Armand Magister
Roman de 117 700 caractères, 20 700 mots.
Les lettres de Saint-Concomblé sont des lettres libertines de la fin du 18 ème siècle. Numérotées et classées en trois liasses, elles ont été retrouvées dans les années 1990 dans un hôtel particulier du Marais, à Paris. Le propriétaire de ces lettres, descendant de Madame de *** , a tenu à conserver l’anonymat. Les réponses sont, à notre connaissance, perdues.
Ce roman épistolaire, rappelle les textes libertins (aujourd’hui, on dirait érotique, voire pornographique) de Restif de La Bretonne. Une excellente façon d’aborder la langue fleurie du XVIIIe siècle.