Louÿs, Pierre

La femme et le pantin
Pierre Louÿs
Durant le Carnaval de Séville, le Français André Stévenol, tombe sous le charme d’une jeune andalouse, Conception Perez. Ils échangent un rapide signe prometteur et cherchent aussitôt à se revoir. André confesse cette situation auprès de son ami don Mateo qui sursaute et qui se décide, afin de le mettre en garde, à lui faire le récit de sa douloureuse aventure avec la jeune femme dont il fut le pantin. Source Wikipédia.

Les Chansons de Bilitis

Pierre Louÿs

Les Chansons de Bilitis furent publiés en 1894 : il s’agit prétendument d’une traduction due à Pierre Louÿs de l’œuvre d’une poétesse antique fictive, à qui Louÿs attribue des poèmes sulfureux et passionnés. L’ouvrage est précédé d’une Vie de Bilitis, Continue Reading

Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation
Pierre Louÿs
Le Manuel de civilité pour les petites filles à l’usage des maisons d’éducation est une œuvre littéraire érotique de Pierre Louÿs, écrite en 1917 et publiée de façon posthume (et anonyme) en 1927. Elle se présente comme une parodie des rigoureux manuels d’éducation de l’époque, et est ainsi composée de conseils courts regroupés en thèmes : « À la maison », « Devoirs envers votre mère », « En classe », etc. Le ton de l’ouvrage est vif, le style particulièrement cru et chatoyant. Pierre Louÿs use volontiers d’ironie pour évoquer les amours viles des jeunes filles perverses, et cette relative distanciation lui permet de faire fi de toute censure morale (inceste, pédophilie…). Source Wikipédia.