Nerciat, Andréa de

Le doctrorat impromptu
Andréa de Nerciat

Au 18e siècle, Érosie quitte son couvent en diligence. Un abbé envoyé par son promis l’aborde. Elle le fait monter. Arrivé à une auberge, il lui présente le vicomte Solange qu’il éduque. L’abbé les voit faire l’amour et s’en réjouit. Érosie écrit tout ceci à Juliette quand son promis arrive ! Source Wikipédia